FORMATION POST-GRADUES

Réflexothérapie occipito-podale

des nerfs crâniens

Grâce aux travaux de Guy Boitout et de Jean-Pierre Vadala sur le système cranio-sacré et sur le Mécanisme Respiratoire Primaire appliqués à la Réflexothérapie Occipito-Podale, la représentation du crâne en 3D sur les pieds décrivant les zones réflexes de la voûte, de la face et de la base du crâne, il devenait logique de représenter les zones réflexes des nerfs crâniens.

 

Au nombre de 12 paires, les nerfs crâniens, prenant leur origine dans le tronc cérébral, traversent les différentes enveloppes méningées, pour émerger au niveau des trous de la base du crâne. Ils donnent la sensibilité aux os du crâne, aux sutures et aux méninges, ainsi qu'aux artères, à la muqueuse nasale et buccale, à la trompe auditive et à la caisse du tympan. Il est donc primordial, pour obtenir un effet sur la dure-mère, la faux du cerveau et la tente du cervelet et les organes de la tête, d'atteindre les nerfs crâniens.

 

Le nerf trijumeau, principal nerf de la sensibilité des méninges, est à traiter en priorité dans les céphalées, migraines et névralgies faciales.

Les nerfs crâniens donnent la motricité aux muscles de la langue (nerf hypoglosse XII), de l'oreille et de la mimique (nerf facial VII), du globe oculaire (nerfs III, IV, VI), aux muscles sterno-cléido-occipito-mastoïdien et trapèze (nerf spinal XI) et aux muscles masticateurs (nerf mandibulaire V3), aux muscles du pharynx et du larynx (nerfs glosso-pharyngien IX et vague X).  

Par leur fonction sensorielle, les nerfs crâniens apportent au cerveau les informations qui nous permettent de sentir (nerf olfactif I), de voir (nerf optique II), d’entendre et de garder l'équilibre (nerf vestibulo-cochléaire VIII), de goûter (nerf facial VII et glosso-pharyngien IX et du toucher (nerf trijumeau v)..

Les nerfs moteur oculaire III, facial VII, intermédiaire de Wrisberg VII bis, glossopharyngien IX et vague X servent de support aux nerfs parasympathiques crâniens.

Et que dire de plus du nerf X vague ? Il est également le principal nerf parasympathique qui ne limite pas sa sphère d'influence au crâne mais il assure aussi la motricité et la sécrétion des viscères du cou, du thorax et de la majorité des viscères abdominaux.

Il faut garder à l'esprit que le système nerveux, qu'il soit central ou périphérique, constitue une entité indivisible : il y a en effet continuité anatomique et fonctionnelle entre le système nerveux central et les nerfs périphériques, qu'ils soient crâniens ou spinaux. C'est pourquoi le traitement des nerfs crâniens par la Réflexothérapie Occipito-Podale permet d'augmenter l'impact de notre action sur le cerveau.

Ce séminaire de Réflexothérapie Occipito-Podale sur les nerfs crâniens permet, non seulement d'augmenter notre action sur le système crânio-sacré et le Mécanisme Respiratoire Primaire mais aussi d'apporter une amélioration significative dans le traitement des migraines, des pathologies ORL, sinusites, troubles oculomoteurs et de l'accommodation visuelle, paralysies faciales périphériques, acouphènes, vertiges pour ne citer que les troubles fonctionnels les plus fréquents.

Prochaines dates 

Date                                                                                                Lieu 

A déterminer                                                                            A déterminer
 

Horaires                                                                                        Prix 

9h - 12h30/14h - 18h                                                             500 €

9h- 16h le 3ème jour   

17 rue du coq - 45600 SULLY SUR LOIRE

Siret : 428 736 342 00026

Formation agréée pour la formation continue, numéro d'agrément 24 45 03634 45

Tel : 06 21 58 67 42

  • Facebook Social Icône