LE CONCEPT SCIENTIFIQUE

L'embryologie 

 

" Les organes sensoriels sont de réels prolongements embryologiques, innés de notre cerveau archaïque,
acquis et entretenus de façon automatique
"  Guy Boitout et Jean-Pierre Vadala

 

Le système nerveux et les organes sensoriels dérivent du même feuillet embryologique : l'ectoblaste. Les organes sensoriels ont conservé l'organisation topique du système nerveux central et qu'on appelle somatotopie et viscérotopie.

 

Comme le pavillon de l'oreille (l'auriculothérapie), l'iris de l'œil (l'iridologie) ou les fosses nasales (la sympathicothérapie endonasale), les pieds ont conservé  cette organisation topique prenant l'apparence d'un bébé en siège décomplété. 

 

Ainsi, les zones réflexes podales et occipitales sont de réelles prolongements embryologiques
de notre cerveau archaïque.

L'existence d'un macrocosme corporel, concentré dans le microcosme podal et occipital, trouve une explication scientifique par l'étude de l'embryologie et de la neurophysiologie

Les trois feuillets embryonnaires

La neurophysiologie 


Les différentes parties du corps, le système nerveux central et le revêtement cutané, podal et occipital, sont reliés par des boucles réflexes d'action-réaction, rétroaction-action physiologiques, dysfonctionnelles et thérapeutiques.

La région occipitale et les pieds sont assimilables à des écrans de réverbération, capables de décoder des signaux (réflexogénéité réceptrice) et d'envoyer des messages (réflexogénéité émettrice) aux centres nerveux supérieurs qui répondent par des ordres correctifs destinés à atteindre les parties du corps en dysfonctions.

Le système nerveux sympathique, qui contrôle la vasomotricité, la trophicité et la nociception du revêtement cutané podal et occipital, est le transporteur de la représentation topique du macrocosme corporel dans le microcosme podal et occipital.

Boucle réflexe pathologique du sytème viscéro-glandulaire pour l'intestin grêle

Un concept holistique et vitalistique 


La R.O.P est soumise aux lois et principes communs aux médecines naturelles, l'homéopathie, la naturopathie et l'ostéopathie. 

Comme l'homéopathie, elle fait appel, par la Loi de Hering, à la mémoire de la cellule. Cette loi constitue le fil conducteur de la Réflexothérapie occipito-podale pour remonter à la cause de la maladie et à la traiter.

Comme la naturopathie, la R.O.P fait appel aux capacités d'autorégulation, d'auto-guérison  et considère" l'individu qui a la maladie , plutôt la maladie qui atteint l'individu" (Harold Magoun). 

Comme l'ostéopathie, elle conçoit "l'organisme humain comme un tout, une unité ce qui implique que toutes les parties du corps soient en relation correcte les unes par rapport aux autres et libres de bouger dans leur amplitude normale" (Harold Magoun). C'est la fameuse loi  : "La structure gouverne la fonction et est influencée par elle" (Dr Andrew Taylor Still, le fondateur de l'ostéopathie).

Les trois niveaux de maturation de l'être humain, physique, émotionnel et psychique se matérialisent sur les pieds par trois diaphragmes : pelvien, thoracique et crânien.

La vraie santé repose sur l'harmonie entre ces trois niveaux. La R.O.P offre de traiter l'être humain dans sa globalité physique, émotionnelle et psychique. C'est dans cet esprit que nous l'enseignons. 

17 rue du coq - 45600 SULLY SUR LOIRE

Siret : 428 736 342 00026

Formation agréée pour la formation continue, numéro d'agrément 24 45 03634 45

Tel : 06 21 58 67 42

  • Facebook Social Icône